< Terug naar blogoverzicht


Feuille d’aluminium ou boîte à tartines ?

Des résultats de recherche prêts à gober

J’adore la recherche scientifique indépendante. On en tire toutes sortes de mythes. Irréfutables et incontestables. Un tel mythe persistant est la nocivité présumée du papier aluminium à usage ménager comme emballage quotidien de votre déjeuner. Un message si souvent prêché que même l’industrie est encline à le croire. Ce mythe est renforcé par la  promotion continelle de la boîte à tartines comme alternative censée être moins nocive.

C’est pourquoi une analyse indépendante du cycle de vie, réalisée pour le compte de notre organisation sectorielle, la European Aluminium Foil Association e.V. (EAFA), est  révolutionnaire. Le nom de cette étude ? La Sandwich LCA study. L’EAFA a choisi un organisme de recherche ayant une préoccupation prouvée pour l’environnement, ce qui l’honore : L’Institut für Energie- und Umweltforschung Heidelberg (IFEU). En d’autres termes, ils ont fait effectuer cette recherche dans la fosse aux lions. Un peu comme si, en tant que journaliste sportif, vous présentiez un article négatif sur le Manchester United Football Club, l’un des clubs les plus supportés et les plus riches au monde, à son propre entraîneur avant parution. L’IFEU a mené son enquête en Allemagne, sur base des moyennes européennes lorsqu’il s’agit du nettoyage d’une boîte à tartines dans un lave-vaisselle. Pensez à la consommation d’énergie, à la consommation d’eau et son impact sur l’environnement, au détergent, etc. utilisés par un lave-vaisselle. Donc, on n’a pas considéré l’impact environnemental causé par la production d’une boîte à tartines en plastique, mais uniquement l’impact environnemental causé chaque jour par un lave-vaisselle.

Des résultats étonnants
Les résultats de cette étude ont été présentés récemment à la conférence internationale de la SETAC à Novi Sad en Serbie. SETAC signifie Society of Environmental Toxicology and Chemistry. Le public a été fasciné par le résultat. Le résultat de cette recherche fut surprenant, même pour nous, industriels : le papier aluminium à usage ménager comme moyen d’emballer un déjeuner a moins d’impacts environnementaux qu’une boîte à tartines en plastique qui est lavée tous les jours. Remarquez que les résultats de cette étude ne reprennent même pas le taux de recyclage très élevé de l’aluminium : 75 %.

Le papier aluminium à usage ménager : une meilleure option que les boîtes à tartines
Cette étude indépendante prouve qu’on a besoin de données fiables pour raconter l’histoire vraie du cycle de vie complet (analyse du cycle de vie (ACV)). Nous considérons cette étude comme une étape importante dans la communication du message selon lequel le papier aluminium à usage ménager est une excellente alternative aux boîtes à tartines et est aussi un digne ambassadeur de tout le secteur de l’emballage en aluminium.

Persuadez-vous en vous-même
Bien sûr, vous êtes tout aussi critiques que je le suis. Alors, pourquoi devriez-vous croire les informations figurant dans ce blog ? Par conséquent, les résultats complets de la recherche ne sont plus qu’à un clic de souris. Envoyez-moi un e-mail et je vous enverrai le rapport indépendant. Une bonne lecture pendant votre pause. Avec un sandwich sorti d’une feuille d’aluminium !

Willem ten Hove
Commercial Director