< Terug naar blogoverzicht


Le sens de l’économie est pourtant simplement logique, non ?

Quand on fait des affaires en anglais, on entend souvent parler du concept « lean » (« mince », littéralement), à savoir l’économie de moyens, de ressources, bref le sens de l’économie dans la gestion des affaires. Une méthode qui rend vos processus de production et de logistique extrêmement efficaces. Donc, sans gaspillage, sans actions ni coûts inutiles. Dans le but de fabriquer un produit de premier choix dont le prix de revient est peu élevé et dont la qualité est d’un niveau élevé. Vous pouvez en apprendre davantage sur ce concept d’économie de ressources dans divers cours et formations, jusques et y compris au niveau universitaire. Le nombre de livres sur l’économie de ressources remplit des rayons de bibliothèque.

Le sens de l’économie, vous pouvez l’apprendre juste en le pratiquant.

J’ai foi dans le sens de l’économie. Mais pas parce que j’ai suivi des cours ou lu des livres à ce sujet. A mes yeux, le sens de l’économie est tout simplement logique. Le sens de l’économie est une question de bon sens. Il est impossible d’agir autrement qu’en suivant ce principe. C’est pourquoi, chez ITS, tous les processus sont conçus pour avoir une efficacité maximale dès le départ. Nous anticipons les gaspillages avant même qu’ils ne se produisent. Et nous formons nos travailleurs à penser et agir logiquement.

Le sens de l’économie, il faut l’appliquer intelligemment

Lors de visites guidées dans notre belle usine, on nous pose régulièrement la question de savoir comment nous avons atteint un tel niveau de production avec une telle économie de ressources. Alors j’explique volontiers qu’agir de façon logique est sous-jacent à tous ces processus. Le « lean », la « gestion sans gaspillage », c’est simple. Prenez votre propre abri de jardin. Vous ne le bourrez pas d’objets n’importe comment, afin de ne pas devoir tous les sortir chaque fois que vous voulez tondre la pelouse, parce que la tondeuse se trouve tout à l’arrière. Vous mettez simplement la tondeuse près de l’entrée. Ceci est la « gestion sans gaspillage » (ici, sans étapes/mouvements inutiles) sous sa forme la plus simple. Le sens de l’économie, il faut l’appliquer intelligemment

Améliorer ? Pas seul, mais ensemble

Il y a un aspect de la « gestion sans gaspillage » qui est vraiment à mon goût : elle implique une amélioration continue. Ce que nous estimons bon aujourd’hui doit être transformé demain en défi d’atteindre un niveau encore supérieur. On n’a jamais fini d’améliorer. Un processus continu comme méthode permanente. Pour cela, vous avez besoin de la collaboration et l’engagement ultimes de vos travailleurs. Améliorer, vous ne le faites pas seul, mais ensemble. La « gestion allégée » est donc un travail d’êtres humains. Vous considérez ce concept comme étant un maillon faible? Alors je vous défie de faire en sorte que vos travailleurs le considèrent comme un maillon fort. Celui qui sait les motiver à atteindre un résultat maximal dans leur propre pratique professionnelle obtient un flux incroyable dans son entreprise. La « gestion allégée » comme mode de vie. Je vous souhaite d’également atteindre ce but avec votre personnel. A moins que vous ayez encore quelque chose à m’apprendre au sujet de la « gestion allégée ».

Hans Hogeveen